Rocky, Edward et Philadelphie

DSC_0048_Fotor

Peu de temps après avoir franchi Cape May, IL reçoit un message d’un ami facebook (Edward Fidler), policier à l’identité judiciaire de Philadelphie. Edward nous invitait à passer par Philadelphie et nous proposait une visite guidée VIP. Offre qui ne se refuse pas !

Arrivés tôt dans la journée, nous avons eu un peu de temps pour jouer aux touristes… Nous avons exploré le centre-ville à pied. IL n’avait qu’une chose à l’esprit depuis qu’il avait su que nous passerions par Philadelphie : monter les marches devant le musée d’Art. Il entendait déjà dans sa tête « Gone fly now », le thème musical de Rocky 1.

Un vendeur « business » de bouteilles d’eau joue le thème de Rocky avec son gazou… Pas symphonique du tout mais ça crée l’ambiance !

IMG_1451_Fotor_Fotor_CollageIL est tellement bébé qu’il est retourné le lendemain en joggant pour photographier les semelles en bronze !

DSC_0028_Fotor

IL n’était pas le seul apparemment.

DSC_0001_FotorMusée de Rodin… On est cheap, on n’a pas voulu débourser 25$ chacun, on a vu seulement les quelques sculptures de l’entrée !

Edward est venu nous chercher à notre hôtel (seule nuit à l’hôtel du séjour… ELLE était bien heureuse d’avoir une vraie douche et l’air climatisé !)
DSC_0034_Fotor
Notre guide profitait d’une journée de congé pour nous accompagner (avec son arme de service sur lui), indice que notre soirée ne s’annonçait pas si relaxe…

Au port, les agents de l’escouade nautique nous attendaient pour une excursion à fond de train. Ces agents font la patrouille des eaux qui les séparent du NJ, ils font aussi la plongée pour récupérer tout ce qui flotte ou… ne flotte plus.

DSC_0085_FotorDSC_0042_Fotor

DSC_0035_Fotor

DSC_0066_Fotor

DSC_0046_Fotor

La visite se poursuit par le East side, un quartier que les citoyens appellent « Badland », « Zombieland » pour les policiers, quartier le plus difficile de la ville. Nous apprenons que Philadelphie est la ville record de la vente d’héroïne aux USA, elle dénombre plus d’armes à feu que New York, pour une population semblable à celle de Montréal, elle compte environ 375 homicides par année ! Merci Edward pour tes services de guide et de… bodyguard ! Avec son travail, Edward connait la ville comme le fond de sa poche et nous raconte au fil de la soirée, les drames qui se sont passés dans ces différentes rues. À chaque fois que nous croisons des agents qui ne semblent pas trop occupés, on descend de la voiture pour aller jaser avec eux… Des jeunes agents dévoués, mais aussi des agents « de date » super gentils.

En quelques heures, nous avons été témoins d’une saisie de deux armes à feu et d’un jeune, mort d’une overdose qui a été balancé hors d’un véhicule en marche… Ici, ils appellent ça un suicide, s’il n’y a pas de témoin ou de preuve hors de tout doute pour prouver le contraire, aux dires des agents.

Après cette visite du East Side, ELLE était bien contente d’aller dormir à l’hôtel plutôt que dans le camper !

11885763_10204767750541832_1040613548279308951_o
crédit photo:Ed Fidler
11885148_10204762249524310_2823123559599760839_o
crédit photo:Ed Fidler

Toute visite à la cité du Brotherly Love n’est pas complète sans un Philly cheese steak selon notre hôte. Les locaux vont chez Joe’s (Chinks). Regardez bien en arrière plan, nos amis rencontrés sur le coin de la rue plus tôt veillent sur
nous !
Ah oui ! Nous avons visité le balcon de la « maison de Rocky », c’est dans le East side, quel hasard !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s